Islam : l’implosion. Un symptôme à l’aube du post-religieux

islam_end

Irak, Syrie, Arabie Saoudite, Iran… l’Islam est en train d’imploser là où il est né et d’où il s’est développé : empire arabe, empire abbasside, empire omeyyade, empires perse et ottoman.

Alors que certaines cassandres prophétisent une expansion planétaire de l’Islam au cours de ce siècle, c’est le scenario inverse qui pourrait se produire : un effondrement, suivi d’une disparition de l’Islam.

Mais que les islamophobes et autres imprécateurs prompts à désigner les musulmans comme les artisans du chaos n’aillent pas se réjouir trop vite. Car loin de signer la victoire d’un camp contre un autre, cet effondrement pourrait bien être le signe d’un effondrement de toutes les religions. Un effondrement beaucoup plus profond, général et définitif que les coups de boutoir assénés par le triomphe de la rationalité aux siècles précédents.

Faut-il s’en inquiéter ? Non.

Faut-il s’en féliciter ? Oui.

Inutile de s’en inquiéter, car si les religions ont fait leur temps ce n’est pas parce que les mythes qui les sous-tendent ont été déconstruits par le regard critique porté sur leurs fondements historiques. Ni parce que leurs dogmes ont été dévoyés en une morale qui exclue plus qu’elle n’élève. Ni parce que leurs prélats ont préféré conforter leur pouvoir plutôt que d’assumer leur mission de guider les âmes.

Si elles ont fait leur temps, c’est parce que le temps de l’Eveil est annoncé. Cet Eveil a débuté à l’échelle de la planète et de l’humanité. Nous le vivons aujourd’hui dans la jubilation ou les tourments, selon que nous acceptons de lâcher prise ou nous crispons sur nos acquis, nos convictions et nos prérogatives.

Mais nul ne peut s’y soustraire. Et là où le glaive de la Vérité passe surviennent les épreuves. Le Mensonge déploie toutes ses ruses pour tenter d’occulter cette Vérité qui se lève à l’horizon du monde d’une éclatante lumière. Il en égare beaucoup. Mais en vain.

Quant aux religions, elles ont été nécessaires pendant toute une longue époque de notre histoire où l’homme avait besoin d’étais pour parachever son érection spirituelle. Ce temps a passé. Désormais les consciences sont suffisamment arrivées à maturité pour affronter le grand saut. Et nous sommes appelés à voir « face à face » :

Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face (1 Corinthiens 13:12)

Et aussi :

Ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. (Jean 3:2)

Alors ce qui est à la fois commun à toutes les religions et voilé par le message qu’elles ont propagé apparaîtra dans toute sa clarté : la présence bien réelle, bien tangible et agissante du Divin lui-même au cœur de notre réalité.

Alors nous serons devenus « comme des dieux ».

Sommes-nous prêts ? Là est la question.

Que nous le soyons ou non nous devons nous réjouir de ce changement. Nous qui sommes tant épris de liberté nous allons enfin pouvoir goûter à la seule liberté digne de ce nom : celle de vivre au diapason de l’Esprit, sans voile, sans filtre, sans miroir opaque.

Et puis nous ne sommes pas seuls pour nous engouffrer dans le long tunnel au bout duquel jaillit la Lumière. Les forces spirituelles n’ont jamais été aussi puissantes et les « messagers » divins aussi présents pour nous guider dans cette ultime métamorphose.

Arrêtons donc de vouloir tenir le gouvernail. Cessons de nous culpabiliser à propos du climat, de la violence ou des injustices dans ce monde : ces symptômes ne sont pas entièrement dus à notre irresponsabilité ou notre ignorance. Renonçons à vouloir tout prévoir et panifier les grandes lignes de notre avenir. Car des surprises inouïes nous attendent au-delà du grand passage.

Et surtout ne nous crispons pas sur la religion. Celle-ci n’est qu’une peau morte, une chrysalide devenue inutile, qu’il nous faut abandonner pour déployer nos ailes et découvrir des horizons infinis.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s